Octobre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    

Calendrier Calendrier

Derniers sujets
» 5ème Journée
Hier à 10:50 par Vino1

» En Route vers la Gloire ! - Loir-et-Cher
Lun 22 Oct - 22:29 par Tipitch

» Mon Petit Gazon
Lun 22 Oct - 19:56 par Tipitch

» 4eme Journée
Dim 21 Oct - 23:10 par Vino1

» 4ème Journée
Ven 19 Oct - 20:16 par JV1510

» Discussion Libre autour de la Simulation
Mer 17 Oct - 20:34 par JV1510

» Infos Championnat
Lun 15 Oct - 17:21 par Marouan65

» 3eme Journée
Lun 15 Oct - 13:41 par JV1510

» 2ème Journée
Lun 15 Oct - 12:43 par Tipitch

Les posteurs les plus actifs de la semaine
JV1510
 
Tipitch
 
Anthony
 
Marouan65
 
Justin26
 
Vino1
 

Les posteurs les plus actifs du mois
JV1510
 
Tipitch
 
Marouan65
 
Vino1
 
cufff
 
Maxdu44
 
srfcfoot
 
cav
 
LoveSport
 
Scorpions90
 

Statistiques
Nous avons 106 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Roberto Baggio

Nos membres ont posté un total de 13857 messages dans 306 sujets

[PCM 13] Recit Part. : Zanussi - Fin du Recit

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Aller en bas

[PCM 13] Recit Part. : Zanussi - Tirreno-Adriatico (2/2)

Message par JV1510 le Lun 12 Fév - 11:18

Tirreno – Adriatico (2/2)


Equipe alignée :
Leader : Shipstern (2) ; Sprinteur : Barns (3) ; Electron : Piepie (2) et Metairie (2) ; Equipier : Grieco (2), Shapiado (2), Douglas (2) et Zahrada (2)


Favori pour le général :
Froome Betancur Costa Fuglsang Kreuziger

Jusqu’à maintenant, les prétendant au général ne se sont pas montré et les écarts se seront fait surtout lors du chrono par équipes inaugurale mais les écarts restent faibles et tout devrait se jouer dans les trois jours à venir.
Sinon en parallèle se déroule Paris-Nice et après la razzia de Degenkolb au sprint devançant à chaque fois Bouhanni et Coquard, on a vu une régularité remarquable d’Alejandro Valverde sur les étapes vallonné avant d’aller remporter l’étape reine et accrocher le podium sur le chrono final remporté par Quintana.
Cela permet donc à Alejandro Valverde (MOV) de remporter Paris-Nice avec un peu plus d’une minute d’avance sur Wiggins (SKY) et un peu plus de trois minutes sur Intxausti (MOV) et Porte (SKY)


La première étape difficile et également l’étape reine avec l’arrivée au sommet d’un long col a Prati di Tivo et avant cela, pas moins de trois cols dont un qui a son sommet fera office de sprint intermédiaire, le second sprint étant au milieu de l’ascension finale…
En tout cas cela ne décourage pas Victor Grieco d’attaquer afin d’aller défendre son maillot, sauf que le peloton va ensuite faire barrage et malgré que l’écart monte rapidement a plus de dix minutes, personne ne rejoindra Grieco qui fera donc l’étape seul.

Dans la première ascension, Piepie va anticiper pour aller pendre la seconde place devant Van den Broeck qui a fait le grimpeur et qui pourtant est un des favoris logiques a la victoire finale, tandis que le peloton revient petit a petit sur Grieco, Ag2r roulant logiquement pour Betancur quand la BMC qui a mis toute sont équipe n’a que Evans et Van Garderen dans ses rang et qu’il ne vise au mieux qu’un fond de top dix…
Au sprint intermédiaire, Sagan et Cavendish vont se faire la bagarre et c’est bien le Slovaque qui va prendre l’avantage, tandis que l’écart a brutalement chuté a six minutes pour ensuite plus ou moins se stabiliser vers les cinq minutes jusqu’au pied de l’avant-dernier col.
Et dés les premiers pourcentage, Van Den Broeck anticipe avec Caruso suivi a une trentaine de seconde par Horner et Pirazzi et encore trente seconde plus loin le peloton qui pointe à un peu plus de quatre minutes de Grieco.
Le pointage au sommet est toujours Grieco en tête mais il ne possède plus que vingt secondes d’avances sur le trio Van den Broeck, Caruso, Pirazzi qui les a rejoints, cinquante secondes plus loin se trouve Horner et encore quarante secondes plus loin le peloton favori avec toujours Shipstern et Piepie coté Zanussi, ce groupe est emmené par Kreuziger alors qu’il lui reste des équipiers…
Une fois que le trio a rejoint Grieco, plus personne ne veut rouler et ainsi le peloton rejoint tout ce petit monde et Grieco va devoir rouler a un petit rythme afin de limiter le retour de derrière tout en faisant récupérer ses deux équipiers en vue des quatorze derniers kilomètres du jour.
Et oui une fois la jonction faite, dans le peloton d’une cinquantaine de coureur plus personne ne veut collaborer avec la Quick Step enfin surtout Kwiatkowski qui est esseulé, ainsi au pied du col le peloton est composé de soixante-dix coureurs…
Dés le pied de ce col, Uran et Van den Broeck vont attaquer, ils seront suivis par Horner puis avec un temps de retard par Betancur, Kwiatkowski et Froome et forment ainsi un groupe de six dans lequel Froome ne fait que suivre.
La Saxo ramènera tout ce petit monde dans le peloton, où Shipstern, Piepie et Grieco montent à leurs rythmes malgré que Alex soit dans les roues des Saxo.
On arrive donc au second sprint intermédiaire du jour et Kreuziger va le faire et surtout passer en tête, tandis que pour la seconde place Betancur et Froome vont jouer ensemble avec des micros attaque faisant mal a tout le monde et leur permettant de se détacher du groupe de tête avec Moreno et Mollema, et donc Kreuziger devant eux.
Assez rapidement Mollema et Moreno vont craquer, tandis que le groupe Kwiatkowski pointe a une quarantaine de seconde et sera mené jusqu’au bout par le Polonais qui finira par attaquer a la vue de la flamme rouge pour revenir sur les deux de devant.
A la flamme rouge, Kreuziger lance son sprint mais assez rapidement Froome, qui n’a fait que suivre jusque-là, va montrer qu’il a encore énormément de fraicheur et s’envole vers la victoire et le maillot de leader, Kreuziger et Betancur complète le podium avec certainement des écarts comptabilisés.
Du coté de la Zanussi, on finit exténué sans pouvoir sprinter mais au moins, nos grimpeurs auront donné tous ce qu’ils avaient, Shipstern prenant la dernière place du groupes jouant la 7eme place, et Piepie la seconde place du groupe suivant se faisant passer sur la ligne par Jeannesson.

Spoiler:
Classement de l’étape :
- 1er Chris Froome (Sky) en 4h28’02’’
- 2eme Roman Kreuziger (Saxo) à 0’’
- 3eme Carlos Betancur (Ag2r) à 15’’
- 4eme Bauke Mollema (Belkin) à 46’’
- 5eme Michal Kwiatkowski (OPQS) à 46’’
- 6eme Daniel Moreno (Katusha) à 46’’
- 7eme Rigoberto Uran (Sky) à 1’13’’
- 8eme Andy Schleck (Radioshack) à 1’23’’
- 9eme Mikel Nieve (Euskaltel) à 1’23’’
- 10eme Jurgen Van den Broeck (Lotto) à 1’23’’
...
- 25eme Alex Shipstern (Zanussi) à 1’23’’
- 27eme Pierrick Piepie (Zanussi) à 2’19’’
- 44eme Victor Grieco (Zanussi) à 5’26’’
- 88eme Lucas Metairie (Zanussi) à 12’36’’
- 90eme Floki Barns (Zanussi) à 12’36’’
- 102eme Filip Zahrada (Zanussi) à 13’28’’
- 104eme Allen Douglas (Zanussi) à 13’28’’
- 121eme Robert Shapiado (Zanussi) à 13’28’’

Classement général provisoire :
- 1er Chris Froome (Sky) en 14h13’20’’
- 2eme Roman Kreuziger (Saxo) à 17’’
- 3eme Michal Kwiatkowski (OPQS) à 50’’
- 4eme Carlos Betancur (Ag2r) à 53’’
- 5eme Bauke Mollema (Belkin) à 1’05’’
...
- 37eme Pierrick Piepie (Zanussi) à 4’03’’
- 44eme Alex Shipstern (Zanussi) à 8’05’’
- 110eme Lucas Metairie (Zanussi) à 14’23’’
- 111eme Victor Grieco (Zanussi) à 14’40’’
- 112eme Allen Douglas (Zanussi) à 15’13’’
- 148eme Floki Barns (Zanussi) à 19’54’’
- 149eme Robert Shapiado (Zanussi) à 20’43’’
- 153eme Filip Zahrada (Zanussi) à 22’00’’


L’étape du jour est également une étape de montagne et si son profil semble un peu moins compliqué que la veille avec le dernier grand col relativement loin de l’arrivée, la victoire se jouera probablement dans l’enchainement des deux petites cotes finales, la donnée à ne pas oublier est que cette étape est longue de deux cents trente bornes.
C’est donc pour cela que l’on retrouve une échappée d’homme fort avec Wegmann (GAR), Burghardt (BMC) et Cancellara (RLT)

Au sommet de la première difficulté où Wegmann a fait le sprint seul, les deux autres ne s’intéressant pas au grimpeur, l’avance du trio est dix minutes sur un duo Izagirre (EUS) – Fuglsang (AST) qui décident d’anticiper la grosse bagarre alors qu’il reste encore cent trente kilomètres à parcourir et onze minutes sur le peloton emmené par la Sky qui est obligé d’assumer son rôle cette fois au contraire de la veille.
Au pied du dernier col, le duo de contre a été repris depuis un petit moment et ça fait déjà bien cinq-dix kilomètres que la Sky a arrêté de rouler faisant que l’écart augmente, ainsi le trio possède pas loin de sept minutes d’avance sur le peloton.
Sauf que le col ne durant "que" quinze kilomètres, la Zanussi décide de faire attaquer ses trois grimpeurs qui vont ensuite rouler a leur rythme, on ne retrouve donc avec Shipstern, Piepie et Grieco en contre et qui creuse progressivement l’écart sur le peloton.
Finalement Costa attaque et avec une minute de battement, les autres coureurs placés au général, lançant ainsi véritablement le peloton.
A cinq kilomètres du sommet, on a donc le trio en tête qui ne possèdent plus qu’un peu moins de trois minutes d’avance sur Grieco, une trentaine de secondes plus loin se trouvent Piepie et encore trente secondes plus loin Shipstern qui vient d’être dépassé par Betancur et Costa qui l’accompagnait déjà depuis un moment sans relayer notre Français et encore trente seconde plus loin se trouve le peloton Froome qui n’assume pas du tout le poids de la course et se laisse emmener par les autres équipes comme la veille.
Au sommet, Malgré que le trio ai réussi a résisté pour prendre les trois première place, Kreuziger, Betancur et Mollema les ont rejoints, a quarante secondes se trouvent Chris Froome totalement isolé, vingt secondes derrière il y a Van Garderen, encore trente secondes plus loin se trouve Grieco qui a mal géré son effort et est dans le dur depuis trois kilomètres, puis a vingt-cinq secondes se trouve le restant des favoris avec Piepie et Shipstern même si c’est pas sur qu’il puisse s’accrocher a la bascule ayant également mal géré lors effort.
Finalement Au bas de la descente, on constate qu’aucun groupe ne s’est entendu, ainsi Cancellara est seul devant avec une minutes d’avance sur les cinq qui se montrera être le seul groupe intelligent a avoir collaboré, une minute plus loin se trouve un Chris Froome toujours autant esseulé, Van Garderen étant à quarante seconde de lui, puis une minutes plus loin se trouve un groupe de neuf qui ne s’entend pas et qui fait que s’attaquer avec Costa, Kwiatkowksi, Capecchi, Amador, Moreno, Schleck, Monfort, Fuglsang et Grieco mais lui il va a son rythme et ne s’occupe pas des autres car il peut pas étant a fond.
A un peu plus d’une minute se trouve un groupe de sept emmené par Piepie et Shipstern a un rythme tranquille avec Ulissi, Van den Broeck, Majka, Ten Dam et Caruso, puis a un peu plus de huit minutes se trouvent le peloton emmené par les cinq autres Zanussi qui roulotte pour limiter les écarts sans pour autant reprendre de temps sur leurs équipiers.
Dans les deux côtes finales, la course va se relancer dans tous les groupes et donc vont laisser sur place les coureurs de la Zanussi, mais au niveau de la victoire d’étape et probablement final, les trois inséparables de la journée, Betancur, Kreuziger et Mollema vont rester ensemble et rouler fort dans le final pour reprendre Cancellara et se jouer la victoire au sprint.
Et le plus costaud sera celui qui l’a lancé en premier a savoir Mollema et devance donc Betancur et Kreuziger, tandis que Froome se sera fait reprendre par Van Garderen avant de le distancer lors du sprint mais il perd environ deux minutes sur le trio de tête, tandis que Michal Kwiatkowski va rouler pour réorganiser le groupe qui suit et remporte le sprint et perd quand a lui trois minutes.
Du coté de la Zanussi, ils prennent la 20eme, 22eme et 24eme place du jour mais reprennent environ neuf minutes au peloton donc à Uran notamment.

Spoiler:
Classement de l’étape :
- 1er Bauke Mollema (Belkin) en 6h02’43’’
- 2eme Carlos Betancur (Ag2r) à 0’’
- 3eme Roman Kreuziger (Saxo) à 0’’
- 4eme Fabian Cancellara (Radioshack) à 29’’
- 5eme Fabian Wegmann (Garmin) à 1’22’’
- 6eme Chris Froome (Sky) à 1’51’’
- 7eme Tejay Van Garderen (BMC) à 2’03’’
- 8eme Marcus Burghardt (BMC) à 2’55’’
- 9eme Michal Kwiatkowski (OPQS) à 3’08’’
- 10eme Daniel Moreno (Katusha) à 3’08’’
...
- 20eme Victor Grieco (Zanussi) à 5’57’’
- 22eme Pierrick Piepie (Zanussi) à 7’25’’
- 24eme Alex Shipstern (Zanussi) à 7’46’’
- 47eme Lucas Metairie (Zanussi) à 17’33’’
- 52eme Filip Zahrada (Zanussi) à 17’33’’
- 55eme Floki Barns (Zanussi) à 17’33’’
- 78eme Allen Douglas (Zanussi) à 17’33’’
- 81eme Robert Shapiado (Zanussi) à 17’33’’

Classement général provisoire :
- 1er Roman Kreuziger (Saxo) en 20h16’16’’
- 2eme Carlos Betancur (Ag2r) à 33’’
- 3eme Bauke Mollema (Belkin) à 43’’
- 4eme Chris Froome (Sky) à 1’38’’
- 5eme Tejay Van Garderen (BMC) à 3’40’’
...
- 20eme Pierrick Piepie (Zanussi) à 11’15’’
- 23eme Alex Shipstern (Zanussi) à 15’38’’
- 41eme Victor Grieco (Zanussi) à 20’24’’
- 90eme Lucas Metairie (Zanussi) à 31’43’’
- 102eme Allen Douglas (Zanussi) à 32’33’’
- 141eme Floki Barns (Zanussi) à 37’14’’
- 147eme Robert Shapiado (Zanussi) à 38’03’’
- 150eme Filip Zahrada (Zanussi) à 39’20’’


Cette dernière étape en ligne n’est pas des plus faciles avec plus de deux cents kilomètres au compteur et surtout un profil de montagne russe infernale avec des montées a plus de dix pourcents et des descentes du même acabits.
Mais aujourd’hui avec 15pts a attribuer au classement de la montagne, Victor Grieco se doit d’y retourner afin de s’assurer définitivement le maillot et intègre donc l’échappée du jour, malheureusement l’échappée du jour est un poil XXL avec Uran (SKY), Menchov (KAT), Di Luca (VIN) et Ballan (BMC).

Au fil des ascensions, du fait du rétrécissement de la route et de la difficulté des difficulté a passer, le peloton s’amaigri de plus en plus tandis que la Saxo ne laisse pas plus de neuf minutes d’avance au cinq de devant, et bien que Grieco soit passé en tête au premier grimpeur, il est en difficulté et doit continuer a son rythme et laisser filer les quatre costaud de devant.
A moins de quarante kilomètres de l’arrivée, le quatuor de tête possède toujours trois minutes sur Grieco mais surtout encore cinq minutes sur le groupe favori emmené par la Saxo au complet mais la difficulté de l’étape est telle que même sans rouler trop fort, les écarts se font d’eux même et ce n’est donc plus que trente coureurs qui sont a la poursuite du quatuor.
A noter qu’a la Zanussi, un virus doit frapper ou que sais-je mais en tout cas en dehors de Grieco, tous les autres coureurs de l’équipe ont des sensations catastrophiques et sont donc loin de leurs niveaux.
Dans la dernière difficulté répertoriée du jour, soit a une quinzaine de kilomètres de l’arrivée, Sagan lance les hostilité dans le peloton, il est suivi par Moreno, Betancur et Mollema, Froome va y aller a son tour également avec un temps de retard, tandis que Kreuziger est soit dans une mauvaise journée, soit il a totalement confiance en son équipe pour le ramener mais en tout cas il ne bouge pas.
Majka et Roche sont costaud et ramène Froome dans le rang mais les quatre autres possèdent déjà quarante seconde d’avance et Kreuziger n’a pas semblé au mieux dans la roue de ses équipiers, sinon devant Ballan en difficulté dans la monté s’est échappée dans la descente.
Dans la dernière cote du jour, Menchov et Uran sont revenu sur Ballan, tandis que Gilbert a lui recollé au quatuor qui ne possèdent plus que trente secondes sur Kwiatkowski et Kreuziger qui a semble-t-il bluffé jusque-là mais pour le gain du général ça va être chaud jusqu’au bout entre lui et Betancur qui provisoirement lui a ravi la première place.
Alors que Gilbert refusait de collaborer pour favoriser Ballan devant, entrainant une mésentente du groupe et permettant ainsi à Kreuziger et Kwiatkowski de revenir à dix secondes a peine, Betancur décide de tenter son va-tout et d’attaquer, il lance ainsi parfaitement Sagan pour le sprint mais surtout cela décourage Kreuziger qui arrête de rouler avec Kwiatkowski associer au retour de Hoogerland sur le duo et on se retrouve assez rapidement avec un écart qui passe la barre de la minute.
En tout cas pour la victoire le trio ne sera pas revu et dans un sprint court, Uran et Menchov vont passer Ballan qui menait le trio et la victoire revient à Menchov devant Uran et Ballan donc.
Au passage sur la ligne, Kreuziger compte un débours de temps de cinquante-trois secondes sur le groupe Betancur-Mollema qui lui passe donc devant.
Du côté de la Zanussi, Shipstern et Piepie finissent dans le peloton à neuf minutes du vainqueur.

Spoiler:
Classement de l’étape :
- 1er Denis Menchov (Katusha) en 5h30’11’’
- 2eme Rigoberto Uran (Sky) à 0’’
- 3eme Alessandro Ballan (BMC) à 0’’
- 4eme Danilo Di Luca (Vini) à 28’’
- 5eme Peter Sagan (Cannondale) à 1’11’’
- 6eme Philippe Gilbert (BMC) à 1’11’’
- 7eme Bauke Mollema (Belkin) à 1’11’’
- 8eme Carlos Betancur (Ag2r) à 1’11’’
- 9eme Daniel Moreno (Katusha) à 1’11’’
- 10eme Michal Kwiatkowski (OPQS) à 2’04’’
...
- 61eme Alex Shipstern (Zanussi) à 9’03’’
- 62eme Pierrick Piepie (Zanussi) à 9’03’’
- 64eme Victor Grieco (Zanussi) à 11’18’’
- 78eme Lucas Metairie (Zanussi) à 13’21’’
- 128eme Floki Barns (Zanussi) à 16’48’’
- 129eme Filip Zahrada (Zanussi) à 17’05’’
- 136eme Allen Douglas (Zanussi) à 18’05’’
- 169eme Robert Shapiado (Zanussi) à 28’29’’

Classement général provisoire :
- 1er Carlos Betancur (Ag2r) en 25h48’11’’
- 2eme Bauke Mollema (Belkin) à 10’’
- 3eme Roman Kreuziger (Saxo) à 20’’
- 4eme Daniel Moreno (Katusha) à 3’47’’
- 5eme Michal Kwiatkowski (OPQS) à 4’05’’
...
- 22eme Pierrick Piepie (Zanussi) à 18’34’’
- 24eme Alex Shipstern (Zanussi) à 22’57’’
- 50eme Victor Grieco (Zanussi) à 29’55’’
- 91eme Lucas Metairie (Zanussi) à 43’20’’
- 118eme Allen Douglas (Zanussi) à 48’54’’
- 133eme Floki Barns (Zanussi) à 52’12’’
- 138eme Filip Zahrada (Zanussi) à 54’41’’
- 155eme Robert Shapiado (Zanussi) à 1h04’48’’


Pour clôturer ce Tirreno-Adriatico, C’est un court contre la montre qui attend les coureurs et si la distance ne devrait pas créer énormément d’écart, cela pourrait être suffisant pour Kreuziger reprendre la première place.
En tout outre la victoire d’étape, le suspense est surtout pour le podium final qui même si on retrouvera à coup sur les trois même sur le podium, les places peuvent changer avec seulement vingt secondes entre le premier et le troisième sachant que Kreuziger est le meilleur rouleur des trois sur le podium.
Assez rapidement Quinziato va réaliser le premier temps de référence mais sera assez rapidement battu par Boaro puis surtout Phinney qui lui colle vingt secondes.
Alors qu’on attendait le départ de Cancellara, Geraint Thomas réalise un temps canon en 11’29’’ reléguant Phinney a quinze secondes.
Cancellara part enfin à son tour, juste derrière Piepie, le dernier Zanussi a partir et comme ses équipiers, il est totalement épuisé de sa semaine et accrocher un top 50 relèvera du miracle.
Bien que Fabian Cancellara rejoigne Piepie sur la ligne, Spartacus échouera pour deux petites secondes sur l’Anglais.
Par la suite bien que certains vont chambouler le top dix du jour, nous nous intéressons au podium et Kreuziger réalise un bon temps ne perdant que vingt-trois secondes sur Thomas.
Place à présent à Bauke Mollema qui en finit avec un retard de quarante secondes et se fait donc passer pour sept secondes par Kreuziger au général, le dernier arrivé est Carlos Betancur et lui est relégué à cinquante-deux secondes du temps de Thomas.
Avec ces écarts, Roman Kreuziger remporte ce Tirreno-Adriatico pour sept secondes sur Mollema qui ne change pas de place et neuf secondes sur Betancur qui n’aura donc pas assez limité la casse.
Du coté de la Zanussi, Shapiado et Douglas prennent respectivement la 105eme et 111eme place a plus d’une minute de Thomas…
la capacité à enchainer les jours de course a ce niveau semble faire cruellement défaut a l’équipe pour le moment, en tout cas cela permet de voir le chemin qu’il reste à parcourir.

Classement de l’étape :
- 1er Geraint Thomas (Sky) en 11’29’’
- 2eme Fabian Cancellara (Radioshack) à 2’’
- 3eme Peter Sagan (Cannondale) 10’’
- 4eme Taylor Phinney (BMC) à 15’’
- 5eme Sylvain Chavanel (OPQS) à 17’’
- 6eme Michal Kwiatkowski (OPQS) à 17’’
- 7eme Philippe Gilbert (BMC) à 19’’
- 8eme Andrei Amador (Movistar) à 19’’
- 9eme Jonathan Castroviejo (Movistar) à 20’’
- 10eme Roman Kreuziger (Saxo) à 24’’
...
- 105eme Robert Shapiado (Zanussi) à 1’04’’
- 111eme Allen Douglas (Zanussi) à 1’06’’
- 137eme Alex Shipstern (Zanussi) à 1’15’’
- 161eme Victor Grieco (Zanussi) à 1’23’’
- 165eme Pierrick Piepie (Zanussi) à 1’24’’
- 179eme Luca Metairie (Zanussi) à 1’29’’
- 180eme Filip Zahrada (Zanussi) à 1’34’’
- 182eme Floki Barns (Zanussi) à 1’38’’

Classement général final :
- 1er Roman Kreuziger (Saxo) en 26h00’24’’
- 2eme Bauke Mollema (Belkin) à 7’’
- 3eme Carlos Betancur (Ag2r) à 9’’
- 4eme Michal Kwiatkowski (OPQS) à 3’38’’
- 5eme Daniel Moreno (Katusha) à 3’57’’
- 6eme Chris Froome (Sky) à 4’33’’
- 7eme Maxime Monfort (Radioshack) à 7’26’’
- 8eme Rui Costa (Movistar) à 7’44’’
- 9eme Eros Capecchi (Movistar) à 7’49’’
- 10eme Diego Ulissi (Lampre) à 10’11’’
...
- 22eme Pierrick Piepie (Zanussi) à 19’14’’
- 24eme Alex Shipstern (Zanussi) à 23’28’’
- 52eme Victor Grieco (Zanussi) à 30’34’’
- 92eme Lucas Metairie (Zanussi) à 44’05’’
- 117eme Allen Douglas (Zanussi) à 49’16’’
- 134eme Floki Barns (Zanussi) à 53’06’’
- 138eme Filip Zahrada (Zanussi) à 55’31’’
- 155eme Robert Shapiado (Zanussi) à 1h05’08’’

Meilleur sprinteur : Peter Sagan 29pts / Bauke Mollema 28pts / Carlos Betancur 25pts
Meilleur grimpeur : Victor Grieco 25pts / Fabian Wegmann 10pts / Alessandro Ballan 9pts
Meilleur jeune : Carlos Betancur / Pierrick Piepie 6eme à 19’05’’
Meilleure équipe : Movistar Team / Zanussi Pro Cycling Team 9eme à 30’32’’
avatar
JV1510
Star Internationale
Star Internationale

Messages : 2150
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 24
Localisation : Charleville-Meziéres

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[PCM 13] Recit Part. : Zanussi - GP Nobili

Message par JV1510 le Jeu 15 Fév - 14:50

GP Nobili Rubinetterie


Equipe alignée : Leader : Vysta (3) ; Sprinteur : Barns (3) ; Electron : Bekamat (2) et Skulason (2) ; Equipier : Zahrada (1), Shapiado (2), Van Daelle (4) et Marinangeli (1)


Favori : Guarnieri Hunter Rasmussen Felline Kroon



Pour cette course d’un jour qui devrait revenir à un sprinteur, on peut pas savoir réellement à l’avance comment se décantera la course avec les deux passages dans le final de l’unique cote du parcourt mais qui ne semble pas si simple que ça et qui pourrait faire sauter les sprinteurs, c’est bien pour ça que Kroon est parmi les favori du jour.
A noter que la liste de départ n’est si folle que ça avec Barns et Zahrada parmi les quinze noms cités avant le départ et qui devrait donc se disputer la victoire même si une surprise peut toujours arriver comme Taborre a la Roma Maxima.
Après plus de soixante kilomètres a haute vitesse, l’échappée se forment enfin avec Chernetskiy (KAT), Lund (SAX) et Bono (LAM), les coureurs de la Zanussi quand a eux préféré rester dans le peloton en prévision d’un éventuel mouvement de course dans les côtes car le seul en mesure d’intégrer cette échappée, du fait de son placement, était Vysta qui pourrait faire quelque chose aujourd’hui.

A une centaine de kilomètres de l’arrivée, Astana, IAM et la Saxo malgré la présence de Lund devant, se mettent à rouler et commencent à réduire l’écart qui avait grimpé a six minutes.
Au passage de la première cote, le rythme dans le peloton n’est pas très élevé car ils ne reprennent rien a l’échappée qui compte donc toujours trois minutes d’avances.
Dans la transition entre les deux côtes, Popovych va anticiper, il reste alors une trentaine de kilomètres.
Dans la cote, De Marchi et Sorensen vont imposer un énorme tempo au peloton qui le fera exploser, Sorensen costaud aujourd’hui en profitera pour s’en aller seul et tenter de rejoindre le trio de tête qui ne perd pas trop de temps.
Une fois Sorensen parti, le peloton se reforme en reprenant Popovych et De Marchi donc, avant de rouler pour préparer le sprint, les coureurs de la Zanussi ont bien passé la bosse en reculant progressivement dans le peloton pour "s’économiser".
Alors que Sorensen revenait sur le trio, Chernetskiy s’en va seul devant et prend rapidement une belle avance, on se retrouve ainsi a dix kilomètres de la ligne avec Chernetskiy seul en tête avec une minutes d’avance sur le trio nouvellement créé et deux minutes sur le peloton qui ralenti de plus en plus, les coureurs de la Zanussi se regroupent et se place en tête de peloton.
A sept-huit kilomètres de la ligne, Marinangeli accélère le rythme avec Van Daelle dans la roue, puis Zahrada, Vysta et enfin Barns et on constate que Barns n’est pas suivi par le peloton qui tarde a accélérer, Floki fait remonter l’information et Marinangeli attaque donc emmenant ses équipiers dans la roue, Van Daelle prend le relais avant que Zahrada lance la "fusée" Zanussi, Malheureusement Vysta se fera bloquer par Van Daelle avant de se relancer.
En tout cas le suspense pour la victoire est inexistant avec Chertnetskiy qui possèdent toujours une minute d’avance sur le duo Sorensen-Bono qui ne peuvent pas sprinter et qui se font passer par Zahrada et Vysta qui complète le podium du jour, Floki aura été trop court et échoue dans les roues de Bono.
Felline remporte lui le sprint du peloton dans les roues de Marinangeli qui aura résisté de justesse au retour du peloton.


Classement final :
- 1er Sergei Chernetskiy (Katusha) en 4h13’37’’
- 2eme Filip Zahrada (Zanussi) à 58’’
- 3eme Johan Vysta (Zanussi) à 58’’
- 4eme Nicki Sorensen (Saxo) à 58’’
- 5eme Matteo Bono (Lampre) à 58’’
- 6eme Floki Barns (Zanussi) à 58’’
- 7eme Jurgen Van Daelle (Zanussi) à 58’’
- 8eme Anders Lund (Saxo) à 58’’
- 9eme Sergio Marinangeli (Zanussi) à 58’’
- 10eme Fabio Felline (Androni) à 58’’
...
- 30eme Mattheiu Bekamat (Zanussi) à 58’’
- 49eme Petur Skulason (Zanussi) à 58’’
- 72eme Robert Shapiado (Zanussi) à 58’’
avatar
JV1510
Star Internationale
Star Internationale

Messages : 2150
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 24
Localisation : Charleville-Meziéres

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [PCM 13] Recit Part. : Zanussi - Fin du Recit

Message par Marouan65 le Ven 16 Fév - 13:16

un beau résultat dommage pour la victoire

_________________
avatar
Marouan65
Star Internationale
Star Internationale

Messages : 2290
Date d'inscription : 05/07/2015
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [PCM 13] Recit Part. : Zanussi - Fin du Recit

Message par JV1510 le Sam 17 Fév - 10:25

Marouan65 a écrit:un beau résultat dommage pour la victoire
merci, oui c'est dommage et avec le recul j'aurai du être un peu plus sur de la force de l'équipe mais j'ai pas osé car si on veut monter en World Tour pour la seconde saison, on doit impérativement aller chercher des résultats quitte à pas remporter les courses mais j'ai bon espoir qu'on finisse bientôt par renouer au succès Cool
avatar
JV1510
Star Internationale
Star Internationale

Messages : 2150
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 24
Localisation : Charleville-Meziéres

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [PCM 13] Recit Part. : Zanussi - Fin du Recit

Message par Marouan65 le Sam 17 Fév - 13:09

quel est le programme de mon coureur ?

_________________
avatar
Marouan65
Star Internationale
Star Internationale

Messages : 2290
Date d'inscription : 05/07/2015
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [PCM 13] Recit Part. : Zanussi - Fin du Recit

Message par JV1510 le Sam 17 Fév - 13:13

Marouan65 a écrit:quel est le programme de mon coureur ?
il est inscrit sur l'une des courses que j'ai joué donc soit Cholet, soit une semi-classique Italienne, soit Milan San Remo soit le Criterium Internationale soit la Semaine Coppi Bartali

Après dans le détail je te donne ça ce soir Wink
avatar
JV1510
Star Internationale
Star Internationale

Messages : 2150
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 24
Localisation : Charleville-Meziéres

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[PCM 13] Recit Part. : Zanussi - Milan San Remo

Message par JV1510 le Lun 19 Fév - 10:30

Milan San Remo


Equipe alignée : Leader : Metairie (3) ; Sprinteur : Cavson (5) ; Electron : Pharell (3) et Zahrada (1) ; Equipier : Ferreira (4), Lartiste (4), Luccini (2) et Petrelli (2)


Favori : Cavendish Boonen Kristoff Greipel Kittel



C’est parti pour la plus longue classique de la saison, la Primavera, qui devrait revenir a un sprinteur si on en croit les pronostiqueurs, mais il ne faut pas enterrer si rapidement les puncheurs qui trouveront un terrain a leur convenance dans le final avec les Capi, la Cipressa et le Poggio.
En tout cas parmi les deux-cents coureurs au départ, les jeunes coureurs de la Zanussi sont là pour découvrir cette course mythique qui a pourtant quelques anomalies dans son palmarès.
L’échappé ne tardent pas a se former et les coureurs de la Zanussi du fait de leur placement n’ont pu l’intégrer de suite.
On retrouve ainsi devant Quinziato (BMC), Rosseler (GAR) et Ferrari (LAM), finalement rejoint un peu plus loin par Luccini au prix d’un énorme effort, lui qui a des sensations catastrophiques pour son tout premier jour de course.

A noter que le vent est extrêmement violent aujourd’hui et qu’il souffle latéralement, c’est pour ça que toute les équipes de favori roulent en tête de peloton et commencent a réduire l’écart au pied du Turchino alors que l’écart était monté à onze minutes.
A une centaine de kilomètres de l’arrivée, l’échappée abordent la difficulté la plus difficile du jour mais du fait de son placement elle ne devrait pas servir a grand-chose même si le vent pourrait créer des écarts au moment de la bascule.
Peu avant les Capi, OPQS met en place une tactique surprenante en mettant a la planche toute son équipe hormis Cavendish et sacrifie donc les chances de Boonen d’enfin inscrire son nom a cette course, mais aussi les chances de Stybar, Kwiatkowski, Velits et Chavanel qui aurait pu partir en costaud dans la Cipressa ou le Poggio.
A quarante kilomètres de l’arrivée, Luccini doit laisser filer ses compagnons d’échappée mais pour une première course, deux-cents cinquante bornes d’échappée sur Milan San Remo c’est déjà pas mal.
Dans les Cappi, le peloton va s’amuser a faire des accélération et reprendre en un rien de temps plus d’une minutes avant de ralentir et relaisser deux minutes de marge au trio de tête.
Dés le pied de la Cipressa, Ferrari le plus costaud de devant part seul et compte vingt seconde sur Quinziato et quarante sur Rosseler, tandis que Metairie va se faire plaisir et reprendra Rosseler au sommet et surtout plus d’une minute à Ferrari qui se retrouve ainsi à quarante seconde du peloton qui ralenti de nouveau.
La transition jusqu’au Poggio verra l’attaque de Flecha qui rattrapera Ferrari et partira seul devant mais il est suivi à distance par Gilbert, le peloton est lui pas trop loin.
Mais dans le Poggio, Philippe Gilbert fait un numéro et reprend Flecha avant de s’envoler, le peloton emmené par les Argos, les OPQS ayant tous disparu en dehors de Cavendish, ne reprend rien a Flecha et va même perdre du terrain sur le sommet.
A la bascule, il reste alors six kilomètres, Gilbert possèdent trente secondes sur Flecha et a donc course gagnée, sauf chute, et Flecha a une minute de marge sur le peloton qui va être emmené par le train Zanussi avec Petrelli devant Metairie et Zahrada qui se font ainsi un petit plaisir.
Le Champion du Monde ne prendre aucun risque dans la descente et savoure son dernier kilomètre en levant les mains au ciel jusqu’à la ligne, Flecha prend donc logiquement la seconde place et pour la troisième, Degenkolb lance parfaitement Kittel qui ne pourra le passer au contraire de Kristoff qui prend donc la troisième place.
Coté Zanussi, c’est un beau tir groupé avec la 23eme, 24eme et 25eme place


Classement final :
- 1er Philippe Gilbert (BMC) en 7h22’39’’
- 2eme Juan Antonio Flecha (Vacansoleil) à 36’’
- 3eme Alexander Kristoff (Katusha) à 1’17’’
- 4eme John Degenkolb (Argos) à 1’17’’
- 5eme Marcel Kittel (Argos) à 1’17’’
- 6eme Greg Van Avermaet (BMC) à 1’17’’
- 7eme Bjorn Leukemans (Vacansoleil) à 1’17’’
- 8eme Sacha Modolo (Lampre) à 1’17’’
- 9eme Mark Cavendish (OPQS) à 1’17’’
- 10eme Theo Bos (Belkin) à 1’17’’
...
- 23eme Filip Zahrada (Zanussi) à 1’17’’
- 24eme Lucas Metairie (Zanussi) à 1’17’’
- 25eme Cristiano Petrelli (Zanussi) à 1’17’’
- 80eme Marks Cavson (Zanussi) à 4’34’’
- 82eme John Pharell (Zanussi) à 4’34’’
- 83eme Marouan Lartiste (Zanussi) à 6’21’’
- 84eme Omar Ferreira (Zanussi) à 6’21’’
- 152eme Noé Luccini (Zanussi) à 13’30’’
avatar
JV1510
Star Internationale
Star Internationale

Messages : 2150
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 24
Localisation : Charleville-Meziéres

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[PCM 13] Recit Part. : Zanussi - Cholet

Message par JV1510 le Ven 23 Fév - 19:59

Cholet – Pays de Loire


Equipe alignée : Leader : Piepie (2) ; Sprinteur : Bianchi (4) ; Electron : Barns (2) et Bekamat (3) ; Equipier : Grieco (2) et Rujano (4)


Favori : Lobato Navardauskas Mondory Dumoulin Bianchi



En raison d’un souci technique, aucune information sur la course n’a pu être transmis mais au vu du classement, on peut se douter qu’une échappée s’est formé avant d’être rejoint par le peloton qui s’est disputé la victoire au sprint.
La Zanussi qui n’a aligné que six coureurs dont Bianchi qui faisait partie des favoris du jour faisait sa rentrée et n’a pas pu jouer sa carte mais Bekamat ou Barns n’ont pas eu plus de chance, tandis que la victoire revient a l’archi-favori Juan José Lobato !

Classement final :
- 1er Juan José Lobato (Euskaltel) en 4h26’37’’
- 2eme Daniel Schorn (NetApp) à 0’’
- 3eme Roger Kluge (NetApp) à 0’’
- 4eme Fabien Bacquet (Auber 93) à 0’’
- 5eme Francesco Lasca (Caja Rural) à 0’’
- 6eme Laurent Pichon (FDJ) à 0’’
- 7eme Lloyd Mondory (Ag2r) à 0’’
- 8eme Kristoff Goddaert (IAM) à 0’’
- 9eme Alex Rasmussen (Garmin) à 0’’
- 10eme Kevin Suarez (Doltcini) à 0’’
...
- 14eme Matthieu Bekamat (Zanussi) à 0’’
- 28eme Floki Barns (Zanussi) à 0’’
- 40eme Jules Bianchi (Zanussi) à 0’’
- 136eme Victor Grieco (Zanussi) à 0’’
- 157eme Pierrick Piepie (Zanussi) à 0’’
- 190eme José Rujano (Zanussi) à 0’’
avatar
JV1510
Star Internationale
Star Internationale

Messages : 2150
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 24
Localisation : Charleville-Meziéres

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[PCM 13] Recit Part. : Zanussi - GP san Giuseppe

Message par JV1510 le Mar 27 Fév - 14:11

Gran Premio San Giuseppe



Equipe alignée : Leader : Vysta (3) ; Sprinteur : / ; Electron : Poulidor (4) et Skulason (2) ; Equipier : Marinangeli (1), Van Daelle (4) et Douglas (2)


Favori :
Felline Battaglin Van DaelleSchumacher Taborre



Cette course d’un jour est une course en circuit qu’il faudra parcourir neuf fois avec une cote et un petit mur au passage sur la ligne.
Au niveau de la liste de départ, ce n’est pas si fou que ça pour une course classée de plaine avec quelques bons puncheurs comme Taborre, Battaglin, Felline et Schumacher qui ont tous une petite pointe de vitesse mais aucun sprinteur d’aligné et à la Zanussi, on compte bien tout faire pour aller chercher un résultat à leur porté.
Thibaut Poulidor sera le premier attaquant du jour, il sera rejoint par neuf autres coureurs dont Zargari (RTS) le meilleur coureur de l’échappée avec Poulidor et se sont d’ailleurs placé tout deux roues dans roues, le peloton laisse donc filer cette échappée de dix.

A un peu plus de cent kilomètres de la ligne, Androni, Bardiani et l’équipe de Schumacher commence a s’affoler et accélère le rythme, l’échappée pointe a cinq-six minutes du peloton.
A deux tours de l’arrivée, soit trente-huit kilomètres encore a parcourir, le peloton pointe a deux minutes de l’échappée, tandis que dans cette échappée Poulidor souffre de plus en plus du rythme imposé faut dire qu’il est pas encore en condition pour performer.
Du coté de la Zanussi dans le peloton, Douglas fait le porteur d’eau pour ses quatre équipiers qui sont encore bien frais, Van Daelle lui protège Johan Vysta qui est dans une excellente journée, a présent il n’a plus qu’a bien jouer son coup.
Thibaut finalement va se relever pour tenter d’accrocher un meilleur résultat que s’il s’était accroché à l’échappée au risque d’être cramé au retour du peloton et a présent il ne sert plus à rien devant puisque les trains se mettent en place pour les puncheur-sprinteur comme Felline ou Battaglin.
A dix kilomètres de l’arrivée, l’échappée pointe toujours à une quarantaine de secondes tandis que Van Daelle se met en route avec Skulason dans sa roue, suivie de Vysta qui sera donc le sprinteur et Marinangeli qui va permettre d’avoir un avantage d’une longueur pour le sprint.
Et dans les passages a fort pourcentage de la "longue" bosse, Zargari et Hofstede attaque devant tandis que le restant de l’échappée est repris par le train Zanussi, mais le train imposé fait mal a tout le monde et avec cette jonction avec les différences de rythme et les blocages, le train Zanussi sort du peloton en compagnie de Bongiorno et Battaglin (BAR), Schumacher (CWO) et Taborre qui recolle seul.
Skulason va prendre le relais de Van Daelle a six kilomètres de la ligne au moment où le duo de tête est repris par le train Zanussi qui compte pas loin de deux minutes sur le peloton qui a tardé a réagir et se remettre en place une fois la Zanussi parti s’arrêtant totalement avec l’échappée qui bloque la Androni qui de toute façon n’avait plus d’équipier pour rouler fort s’étant fatigué toute la journée.
Skulason va donc un peu ralentir le rythme pour permettre a Van Daelle de rester dans le groupe jusqu’à la bascule qui correspond au moment du lancement du sprint et Vysta surprend son monde et sprintant de suite, Marinangeli le laisse partir et crée la cassure en se plaçant derrière Skulason qui ne lance pas.
Finalement une fois que Vysta a une bonne avance, suffisante pour ne pas être rejoint sauf sprint exceptionnel d’un des adversaire, Skulason et Marinangeli lance leur sprint avec Battaglin et Schumacher dans les roues comme Bongiorno.
Marinangeli qui était également frais, au même titre que Vysta, se fera passer par Battaglin au démarrage avant de résister à Schumacher et donc monter sur la troisième marche du podium.
La victoire elle revient comme prévu a Vysta qui n’a pas craqué dans ce mur final et remporte donc sa première victoire professionnelle.
Felline règle le sprint du peloton avec une facilité et une vitesse impressionnante, s’il ne s’était pas fait bloqué, sans nulle doute qu’il se serait imposé aujourd’hui.


Classement final :

- 1er Johan Vysta (Zanussi) en 4h12’57’’
- 2eme Enrico Battaglin (Bardiani) à 14’’
- 3eme Sergio Marinangeli (Zanussi) à 14’’
- 4eme Stefan Schumacher (Cristina Watches) à 14’’
- 5eme Francisco Manuel Bongiorno (Bardiani) à 14’’
- 6eme Petur Skulason (Zanussi) à 14’’
- 7eme Fabio Taborre (Vini) à 14’’
- 8eme Jurgen Van Daelle (Zanussi) à 14’’
- 9eme Amir Zargari (RTS) à 14’’
- 10eme Lennard Hofstede (Rabobank) à 44’’
...
- 51eme Allen Douglas (Zanussi) à 1’44’’
- 55eme Thibaut Poulidor (Zanussi) à 1’44’’
avatar
JV1510
Star Internationale
Star Internationale

Messages : 2150
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 24
Localisation : Charleville-Meziéres

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [PCM 13] Recit Part. : Zanussi - Fin du Recit

Message par Marouan65 le Mar 27 Fév - 16:47

bravo pour la victoire !!!

Voila ce que j'aime pas dans PCM c'est quand tu sprinte avec celui en tete de file et que tes autres coureurs ne sprints pas et ben les sprinteurs ne se bougent pas derrière ou alors bien trop tardivement^^
Gros progès à faire pour Cyanide

_________________
avatar
Marouan65
Star Internationale
Star Internationale

Messages : 2290
Date d'inscription : 05/07/2015
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [PCM 13] Recit Part. : Zanussi - Fin du Recit

Message par cufff le Mar 27 Fév - 18:08

Superbe résultat d'équipe, bien joué Wink

_________________

avatar
cufff
Légende du forum
Légende du forum

Messages : 4807
Date d'inscription : 03/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [PCM 13] Recit Part. : Zanussi - Fin du Recit

Message par cav le Sam 3 Mar - 20:19

YEAH VYSTA ! belle strategie avec ce faux train haha.
avatar
cav
Ballon d'Or
Ballon d'Or

Messages : 3113
Date d'inscription : 31/10/2014
Age : 23
Localisation : Cote d'Ivoire oh yeah!!!!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [PCM 13] Recit Part. : Zanussi - Fin du Recit

Message par JV1510 le Sam 3 Mar - 21:10

Marouan65 a écrit:bravo pour la victoire !!!

Voila ce que j'aime pas dans PCM c'est quand tu sprinte avec celui en tete de file et que tes autres coureurs ne sprints pas et ben les sprinteurs ne se bougent pas derrière ou alors bien trop tardivement^^
Gros progès à faire pour Cyanide
Merci Cool
oui c'est un problème mais en même temps ça ne survient pas a chaque fois car j'ai tenté de refaire la même sur une course que j'ai joué après et ça a pas fonctionné donc parfois ça passe et parfois non ^^

cufff a écrit:Superbe résultat d'équipe, bien joué Wink
Merci Cool

cav a écrit:YEAH VYSTA !  belle strategie avec ce faux train haha.
Une victoire qui fait plaisir en cette fin Mars face a de la concurrence en forme Cool
Merci meme si c'est une tactique de fourbe Twisted Evil
avatar
JV1510
Star Internationale
Star Internationale

Messages : 2150
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 24
Localisation : Charleville-Meziéres

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [PCM 13] Recit Part. : Zanussi - Fin du Recit

Message par Marouan65 le Dim 4 Mar - 2:58

fait gagner lartiste va^^

_________________
avatar
Marouan65
Star Internationale
Star Internationale

Messages : 2290
Date d'inscription : 05/07/2015
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [PCM 13] Recit Part. : Zanussi - Fin du Recit

Message par JV1510 le Jeu 15 Mar - 10:47

Marouan65 a écrit:fait gagner lartiste va^^
ça va être compliqué, pour l'instant ceux qui gagne son en plein pic de forme et celui de Lartiste est prévu pour le Giro Laughing
avatar
JV1510
Star Internationale
Star Internationale

Messages : 2150
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 24
Localisation : Charleville-Meziéres

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[PCM 13] Recit Part. : Zanussi - Settimana Coppi Bartali

Message par JV1510 le Jeu 15 Mar - 11:38

Settimana Internazionale Coppi e Bartali


Equipe alignée : Leader : Rujano (4) ; Sprinteur : / ; Electron : Petrelli (2) et Shipstern (1) ; Equipier : Dos (4), Shapiado (1), Douglas (2), Luccini (2) et Skulason (2)


Favori pour le général : Evans Meyer Dyachenko Rujano Rosa

Cette course se compose d’une première étape courte classé en plaine et au vu de sa longueur, les difficultés du parcourt peuvent éliminer les sprinteurs même si les deux meilleurs sprinteurs, Felline et Battaglin, présent sont aussi les meilleurs puncheurs sur la course.
On retrouve ensuite la bête noire de la Zanussi avec un chrono par équipe puis deux étapes difficile qui devrait décider du général final, l’étape qui suit sera le chrono totalement plat qui figera totalement le général, puis enfin la dernière étape est classée comme vallonnée mais on ne devrait pas y voir d’écart dessus.
En tout cas une chose est sûr, on devrait voir une belle course avec de nombreux coureurs du même niveau sur tous les profils, hormis Evans qui fait figure d’archi-favori pour le général



Dés le départ, Rujano s’échappe et sera suivi de Juraj Sagan (CAN) et Imhof (ARH) et formeront donc le trio d’échappée du jour, le peloton laisse donc filer Rujano du fait qu’il ne soit pas encore trop connu du peloton n’ayant pas encore trop couru et donc il pourrait créer la surprise aujourd’hui avec la longueur de l’étape et les difficultés.
Et c’est ce qu’il fait en imposant un énorme tempo dans chaque côté faisant même faire des erreurs a ses compagnons d’échappée, ainsi Imhof finira au sol a la bascule du premier grimpeur, et sera imité dans la seconde par Felline dans le peloton qui n’a semble-t-il pas supporter le rythme du peloton.
Malheureusement pour Rujano, Sagan qui sera resté avec lui ne lui donnera aucun relais dans les trente derniers kilomètres et se feront reprendre dans le dernier kilomètres malgré que Rujano ait sacrifié ses chances de victoires pour tenter de prendre de l’avance au général.
Pour l’étape, Felline se fera battre par Battaglin pour pas grand-chose, tandis que Lovassy complète le podium, Sagan finit lui 5eme et Rujano 8eme.

Spoiler:
Classement de l’étape :
- 1er Enrico Battaglin (Bardiani) en 2h32’05’’
- 2eme Fabio Felline (Androni) à 0’’
- 3eme Krisztian Lovassy (Utensilnord) à 0’’
- 4eme David Cimolai (Lampre) à 0’’
- 5eme Juraj Sagan (Cannondale) à 0’’
...
- 8eme José Rujano (Zanussi) à 0’’
- 10eme Petur Skulason (Zanussi) à 0’’
- 12eme Alex Shipstern (Zanussi) à 0’’
- 15eme Cristiano Petrelli (Zanussi) à 0’’
- 18eme Noé Luccini (Zanussi) à 0’’
- 33eme Robert Shapiado (Zanussi) à 0’’
- 40eme Coco Dos (Zanussi) à 0’’
- 48eme Allen Douglas (Zanussi) à 0’’

Classement général provisoire :
- 1er Enrico Battaglin (Bardiani) en 2h31’45’’
- 2eme Fabio Felline (Androni) à 8’’
- 3eme Krisztian Lovassy (Utensilnord) à 12’’
...
- 8eme José Rujano (Zanussi) à 20’’
- 10eme Petur Skulason (Zanussi) à 20’’
- 12eme Alex Shipstern (Zanussi) à 20’’
- 15eme Cristiano Petrelli (Zanussi) à 20’’
- 18eme Noé Luccini (Zanussi) à 20’’
- 33eme Robert Shapiado (Zanussi) à 20’’
- 40eme Coco Dos (Zanussi) à 20’’
- 48eme Allen Douglas (Zanussi) à 20’’



Chose qu’on avait pas remarqué la veille, mais les meilleures formations n’ont pas aligné huit coureurs mais seulement trois pour Astana, cinq chez BMC et six chez Orica, ainsi la Zanussi pourra éventuellement en profiter pour placer ses leaders pas trop loin.
En attendant le premier temps de référence est signé par la Katusha en 14’33’’ et ne sera battu que par la Orica de deux secondes et la BMC de cinq secondes.
La Zanussi grâce au formidable Baracchi de son duo de rouleur Douglas-Shapiado ne perd que sept secondes sur la BMC de Evans et les deux permettent ainsi a leurs leaders d’avoir toute leurs chance pour la victoire finale au contraire de Dyachenko qui voit son équipe, ainsi que la Cannondale et la Lampre avoir une pénalité de cinq minutes pour avoir finit a moins de cinq coureurs…

Spoiler:
Classement de l’étape :
- 1er BMC en 14’28’’
- 2eme Orica à 3’’
- 3eme Katusha à 5’’
- 4eme Zanussi à 7’’
- 5eme CCC à 12’’
...
- 17eme Allen Douglas (Zanussi) à 7’’
- 18eme Robert Shapiado (Zanussi) à 7’’
- 19eme Alex Shipstern (Zanussi) à 7’’
- 20eme Noé Luccini (Zanussi) à 7’’
- 21eme Petur Skulason (Zanussi) à 7’’
- 22eme Coco Dos (Zanussi) à 8’’
- 26eme José Rujano (Zanussi) à 11’’
- 27eme Cristiano Petrelli (Zanussi) à 12’’

Classement général provisoire :
- 1er Enrico Battaglin (Bardiani) à 2h46’29’’
- 2eme Dominik Nerz (BMC) à 4’’
- 3eme Sebastian Lander (BMC) à 4’’
...
- 14eme Petur Skulason (Zanussi) à 11’’
- 15eme Alex Shipstern (Zanussi) à 11’’
- 16eme Noé Luccini (Zanussi) à 11’’
- 17eme Robert Shapiado (Zanussi) à 11’’
- 18eme Allen Douglas (Zanussi) à 11’’
- 19eme Coco Dos (Zanussi) à 12’’
- 20eme José Rujano (Zanussi) à 15’’
- 21eme Cristiano Petrelli (Zanussi) à 16’’



Dès le départ de cette première étape importante pour le classement général avec quatre tours d’un circuit comportant une ascension et la descente pour rejoindre le pied de la montée, quatre coureurs s’échappent dés le baissé de drapeau avec Marycz (CCC), Wurf (CAN) et Belkov (KAT) qui sont loin au général et Mucelli (CEF) qui est dans le coup et est un bon puncheur.
Sinon comme a la première étape, Fabio Felline goutte de nouveau au bitume mais il a l’air de s’être fait mal cette fois-ci.
Au sommet du dernier grimpeur répertorié, il reste alors un peu plus de trente bornes, l’écart est toujours de trois minutes d’avances mais surtout il ne reste plus qu’un seul coureur coté Bardiani et Orica pour rouler.
Heureusement on arrive vite au pied de la dernière difficulté et là, la Zanussi se met en place avec Skulason, qui est dans une excellente journée, protégé par Rujano, Shipstern protégé par Luccini et Petrelli se mettent a leur rythme et font mal au peloton.
D’ailleurs seul Arredondo pourra sortir du peloton mais au même moment la tête de peloton explose sous l’impulsion de Shipstern qui est dans une grande forme, ainsi que Luccini.
Ainsi au moment où Arredondo rejoint la tête de course, on retrouve pas très loin derrière Shipstern et Petrelli qui emmène Battaglin et Rogina, un peu plus loin se trouve Skulason et Rujano qui sont au même rythme, puis encore plus loin le groupe Nerz-Sinkewitz avec Luccini, Evans est lui en compagnie de Dyachenko autour de Shapiado et laisse donc le leadership de la BMC a Nerz.
Au sommet les trois premiers groupes se sont rejoint avec Alex et Cristiano qui mènent le groupe mais a la bascule ils accélèrent encore pour empêcher les autres de récupérer malgré que Rujano et Skulason soit en queue du groupe et bien leur a pris puisqu’il s’envole tous les deux.
Arredondo se met se suite en tête de groupe avec Skulason dans la roue et souffle un peu avant de repartir sauf que devant sa ne se fait pas de cadeau et sa prend tous les risques et a la sorti d’un virage, Petrelli perd la roue de Alex qui s’envole vers la victoire.
Au vu des écart créé, le suspense pour les deux premières places n’existe plus avec la victoire de Shipstern avec un peu plus de vingt secondes d’avances sur Petrelli qui l’aura eu en point de mire tout le long de la descente, tandis que pour la troisième place ça va se jouer a un boyau entre Skulason et Battaglin a l’avantage de ce dernier mais a plus d’une minute d’Alex qui a donc pris une sérieuse option sur la victoire finale malgré l’étape reine de demain.

Spoiler:
Classement de l’étape :
- 1er Alex Shipstern (Zanussi) en 4h24’48’’
- 2eme Cristiano Petrelli (Zanussi) à 27’’
- 3eme Enrico Battaglin (Bardiani) à 1’11’’
- 4eme Petur Skulason (Zanussi) à 1’11’’
- 5eme Radoslav Rogina (Adria) à 1’11’’
...
- 8eme José Rujano (Zanussi) à 2’02’’
- 12eme Noé Luccini (Zanussi) à 2’02’’
- 26eme Coco Dos (Zanussi) à 3’25’’
- 27eme Allen Douglas (Zanussi) à 3’25’’
- 35eme Robert Shapiado (Zanussi) à 4’47’’

Classement général provisoire :
- 1er Alex Shipstern (Zanussi) en 7h11’08’’
- 2eme Cristiano Petrelli (Zanussi) à 40’’
- 3eme Enrico Battaglin (Bardiani) à 1’12’’
...
- 4eme Petur Skulason (Zanussi) à 1’31’’
- 8eme Noé Luccini (Zanussi) à 2’22’’
- 9eme José Rujano (Zanussi) à 2’26’’
- 17eme Allen Douglas (Zanussi) à 3’45’’
- 18eme Coco Dos (Zanussi) à 3’46’’
- 32eme Robert Shapiado (Zanussi) à 5’07’’



Alors que la Zanussi était décidé a assumer ses responsabilité aujourd’hui, une fois l’échappée de cinq parti, la BMC et Androni se place dans la file Zanussi pour rouler, l’occasion est trop belle et les équipiers de Shipstern retrouvent leur place juste derrière leurs leader vers la trentième place du peloton.
L’échappée du jour, composé de cinq coureurs, est composé de Meintjes (MTN), Kiserlovski (MKT) équipier de Rogina, Fukushima (PPO) équipier d’Arredondo, Baldo (ARH) et Santoro (CEF) et en dehors du fait que certains soit équipiers de coureurs placés au général, aucun d’eux n’est dangereux pour Alex voire même Cristiano.
A un peu plus de quarante kilomètres de l’arrivée, et surtout bien avant les premier fort pourcentage du jour et donc du premier grimpeur, Evans attaque et emmène dans sa roue Dyachenko, Meyer, Meijas Leal et Rocchetti donc rien d’alarmant pour la Zanussi qui peut gérer avec Evans le plus dangereux mais a plus de cinq minutes d’Alex au général.
Au sommet de la première difficulté, la situation est : Evans et Meintjes en tête, avec une minute d’avance sur le restant de l’échappé accompagné de Dyachenko, puis a deux minutes un groupe d’homme fort avec Rogina, Arredondo, Sinkewitz, Cattaneo et Shipstern protégé par Rujano, Petrelli est dans le peloton qui est situé trente secondes derrières mais reviendra en bas de la descente avec Battaglin.
Au pied de l’ascension final, il reste alors sept kilomètres, Evans est parti seul et compte huit secondes sur le duo Santoro-Meintjes, trente secondes plus loin se trouve Cattaneo seul, et encore vingt seconde plus loin se situe le groupe Zanussi avec un Alex Shipstern déchainé qui a pris le relai de Rujano et qui ne plaisante pas, mettant tout le monde dans le rouge.
Au fur et à mesure des mètres passés, les concurrents dans la roue d’Alex craque et surtout il reprend seconde après secondes a Evans avant de porter une violente attaque a cinq cent mètres de la flamme rouge.
L’écart avec Evans était trop important pour la victoire d’étape mais Alex vient échouer a une dizaine de secondes de son compatriote et renforce son maillot de leader et au vu de sa forme, sauf chute, il ne peut plus le perdre, Rosa qui est le dernier a avoir résisté à Shipstern complète le podium mais a plus de vingt secondes du leader de la Zanussi.

Spoiler:
Classement de l’étape :
- 1er Cadel Evans (BMC) en 4h02’20’’
- 2eme Alex Shipstern (Zanussi) à 12’’
- 3eme Diego Rosa (Androni) à 34’’
- 4eme Mattia Cattaneo (Lampre) à 55’’
- 5eme Julian David Arredondo (Nippo) à 55’’
...
- 7eme Cristiano Petrelli (Zanussi) à 1’07’’
- 13eme José Rujano (Zanussi) à 2’22’’
- 41eme Coco Dos (Zanussi) à 3’48’’
- 53eme Noé Luccini (Zanussi) à 14’37’’
- 61eme Robert Shapiado (Zanussi) à 14’37’’
- 66eme Petur Skulason (Zanussi) à 14’37’’
- 73eme Allen Douglas (Zanussi) à 14’37’’

Classement général provisoire :
- 1er Alex Shipstern (Zanussi) en 11h13’28’’
- 2eme Cristiano Petrelli (Zanussi) à 1’47’’
- 3eme Enrico Battaglin (Bardiani) à 2’19’’
...
- 9eme José Rujano (Zanussi) à 4’48’’
- 16eme Coco Dos (Zanussi) à 7’34’’
- 52eme Petur Skulason (Zanussi) à 16’08’’
- 53eme Noé Luccini (Zanussi) à 16’59’’
- 56eme Allen Douglas (Zanussi) à 18’22’’
- 61eme Robert Shapiado (Zanussi) à 19’44’’



Pour cette étape, normalement la dernière difficile pour Alex Shipstern, les spécialistes de l’effort solitaire vont être a la fête et outre Vorobyev, Isaychev, Evans et Meyer, derrière il y a la place pour Allen Douglas et Robert Shapiado si ce dernier a enfin de bonne sensation sur un chrono et qu’il ne se met donc pas trop la pression.
Parti dans les premiers, Vorobyev réalise le premier temps de référence en 19’43’’ soit trente-neuf secondes de mieux que Hepburn second au moment du départ de Shapiado.
Robert, dans une bonne journée apparemment, va réaliser un bon temps en prenant la seconde place à dix-neuf secondes du Russe, devancer deux arrivées plus tard par Douglas de deux petites secondes, tandis qu’Isaychev arrive déjà et s’intercale entre les deux équipiers de la Zanussi.
On entre a présent dans les vingt derniers départ et si la plupart ne vont pas bouleverser le classement de l’étape, il reste les deux favori du jour, Evans craquant sur la fin de peut pas faire mieux que Vorobyev mais Cameron Meyer ne va lui pas craquer et accentuer son avance tout au long du parcourt pour l’emporter avec huit secondes d’avances.
Du coté de la Zanussi, malheureusement pour Coco Dos, ce chrono est trop court et n’a pas le temps de se mettre en action et perd des places au général, tandis que Rujano et Petrelli vont bien limiter la casse mais perdront tout de même une place chacun et que Alex Shipstern s’assure définitivement le classement général avec presque deux minutes de marge.

Spoiler:
Classement de l’étape :
- 1er Cameron Meyer (Orica) en 19’34’’
- 2eme Anton Vorobyev (Katusha) à 9’’
- 3eme Cadel Evans (BMC) à 23’’
- 4eme Allen Douglas (Zanussi) à 26’’
- 5eme Vladimir Isaychev (Katusha) à 27’’
...
- 6eme Robert Shapiado (Zanussi) à 28’’
- 52eme Alex Shipstern (Zanussi) à 1’01’’
- 96eme Coco Dos (Zanussi) à 1’18’’
- 103eme José Rujano (Zanussi) à 1’21’’
- 110eme Petur Skulason (Zanussi) à 1’24’’
- 115eme Noé Luccini (Zanussi) à 1’25’’
- 121eme Cristiano Petrelli (Zanussi) à 1’26’’

Classement général provisoire :
- 1er Alex Shipstern (Zanussi) en 11h34’03’’
- 2eme Enrico Battaglin (Bardiani) à 1’53’’
- 3eme Crsitiano Petrelli (Zanussi) à 2’12’’
...
- 10eme José Rujano (Zanussi) à 5’08’’
- 20eme Coco Dos (Zanussi) à 7’51’’
- 52eme Petur Skulason (Zanussi) à 16’31’’
- 53eme Noé Luccini (Zanussi) à 17’23’’
- 54eme Allen Douglas (Zanussi) à 17’47’’
- 59eme Robert Shapiado (Zanussi) à 19’11’’



Cette dernière étape, en dehors du mur a passer durant les quatre tours du circuit final, n’a rien d’insurmontable pour les cent-cinquante coureurs restant et encore moins pour la Zanussi qui a de quoi contrôler en étant la mieux représenté dans le top dix du général provisoire.
Assez rapidement l’échappée se forme avec huit coureurs, aucun coureur notable et surtout les deux mieux classé sont Dal Santo (CEF) et Masciarelli (UNA) mais a plus de dix minutes d’Alex au général et en prime aucun coureur ne va inquiéter Rujano au classement de la montagne puisqu’aucun n’a encore inscrit de point.
Cette fois-ci, on semble vouloir faire la peau a la Zanussi puisqu’aucune équipe ne roule pour elle, tandis que chez Zanussi on prend le risque de jouer a fond l’étape et on maintient l’écart avec quatre coureurs, ne laissant que Skulason au coté des trois coureurs classé, au alentour des quatre minutes.
Au premier passage du mur, Luccini, notre chanceux du jour, va débuter son calvaire par une première crevaison, il enchainera dans les tours qui suit par une seconde crevaison et pour finir une chute qui l’éjectera définitivement d’un peloton qui explose à chaque passage du mur qui se révélera être un passage très tactique et stratégique avec une route large d’à peine deux-trois coureurs.
A l’entame du dernier tour, Shapiado, Douglas et Dos continue a rouler fort tandis que la plupart des classés au général attaque anticipant le mur jusqu’à l’attaque de Battaglin.
Et là, chose surprenante c'est les équipiers de Battaglin qui viennent rouler comme des fous derrière leur leader, Du coté de la Zanussi on fait se replacer les équipiers derrière les leaders pour aborder le mur dans un meilleur positionnement.
Et dés les premières pentes et que la route rétrécie, la Bardiani met en place sa tactique de fourbe en stoppant totalement leur effort, le peloton et surtout les Zanussi sont bloqué et ne peuvent plus passer, si bien que quand Petrelli arrive enfin a passer et donc relancer le peloton, le groupe de tête composé a présent de dix-sept coureurs compte deux minutes d’avance sur le peloton.
Dans le groupe de tête, outre les huit échappées du début d’étape, on retrouve Evans et Nerz (BMC), Felline et Rosa (AND), Battaglin (BAR), Arredondo, Meyer, Rogina et Sinkewitz, et naturellement Arredondo et Battaglin sacrifie leur chance pour l’étape et roule a fond pour aller chercher le général.
Au sommet Petrelli est revenu a moins d’une minute mais a la bascule il décroche de sa roue Shipstern et Skulason, Rujano est lui un peu plus loin avec Douglas qui a bien tenu dans la montée.
Et là la panique prend le dessus chez Zanussi, Petrelli attaque et donne tout pour boucher le trou laissant sur place son équipier et maillot jaune sans se soucier s’il était bien ou pas et qu’il ait quelqu’un avec lui juste pour aller sauver sa troisième place.
Cristiano au prix de son énorme effort va réussir a boucher le trou mais malheureusement il revient au moment où le sprint est lancé et saute de suite, derrière Skulason s’est mis a fond pour Shipstern, tandis que Rujano a fait comme Petrelli mais lui pour revenir sur ses deux équipiers ce qu’il réussit à faire mais également au moment où le sprint est lancé.
Dans ce final totalement fou, Rogina va en profiter pour s’imposer devant Felline et Dal Santo, mais le plus important est ailleurs avec Petrelli qui en finit totalement extenué et a une trentaine de secondes du vainqueur, Shipstern et Skulason le suivent sur la ligne a un peu moins de vingt secondes et cela sera un peu près les mêmes écarts entre chaque groupe jusqu’à l’arrivée de Coco Dos qui finit assez détaché du groupe de Douglas.
Et le verdict tombe, entre Evans et Petrelli, l’écart n’est pas suffisant pour comptabiliser un écart de temps pour l’étape et on se retrouve donc avec trente-sept coureurs dans le même temps, cela avantage fortement les coureurs de la Zanussi qui ne perdent donc pas leur place au général alors que Petrelli aurait dû reculer de trois place et Rujano d’une place.
Cette décision fera polémique quand on voit où se situe Petrelli par rapport au groupe de tête sur la photo du vainqueur, Petrelli étant en blanc et tout petit juste au-dessus de Dal Santo en blanc également et cuissard noir.


Classement de l’étape :
- 1er Radoslav Rogina (Adria) en 3h17’36’’
- 2eme Fabio Felline (Androni) à 0’’
- 3eme Nicola Dal Santo (Ceramica) à 0’’
- 4eme Viacheslav Kuznetsov (Katusha) à 0’’
- 5eme Alberto Di Lorenzo (Meridiana) à 0’’
...
- 18eme Cristiano Petrelli (Zanussi) à 0’’
- 19eme Alex Shipstern (Zanussi) à 0’’
- 20eme Petur Skulason (Zanussi) à 0’’
- 23eme José Rujano (Zanussi) à 0’’
- 31eme Allen Douglas (Zanussi) à 0’’
- 38eme Coco Dos (Zanussi) à 2’55’’
- 40eme Robert Shapiado (Zanussi) à 2’55’’
- 50eme Noé Luccini (Zanussi) à 4’21’’

Classement général final :
- 1er Alex Shipstern (Zanussi) en 14h51’39’’
- 2eme Enrico Battaglin (Bardiani) à 1’53’’
- 3eme Cristiano Petrelli (Zanussi) à 2’12’’
- 4eme Radoslav Rogina (Adria) à 2’32’’
- 5eme Julian David Arredondo (Nippo) à 2’36’’
- 6eme Diego Rosa (Androni) à 2’41’’
- 7eme Dominik Nerz (BMC) à 3’25’’
- 8eme Cadel Evans (BMC) à 4’02’’
- 9eme Patrick Sinkewitz (Meridiana) à 4’55’’
- 10eme José Rujano (Zanussi) à 5’08’’
...
- 26eme Coco Dos (Zanussi) à 10’46’’
- 44eme Petur Skulason (Zanussi) à 16’31’’
- 50eme Allen Douglas (Zanussi) à 17’47’’
- 62eme Noé Luccini (Zanussi) à 21’44’’
- 64eme Robert Shapiado (Zanussi) à 22’06’’

Meilleur sprinteur : Enrico Battaglin 66pts / Alex Shipstern 49pts / Fabio Felline 47pts
Meilleur grimpeur : José Rujano 22pts / Cadel Evans 18pts / Juraj Sagan 16pts
Meilleur jeune : Alex Shipstern
Meilleure équipe : Zanussi Pro Cycling Team
avatar
JV1510
Star Internationale
Star Internationale

Messages : 2150
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 24
Localisation : Charleville-Meziéres

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [PCM 13] Recit Part. : Zanussi - Fin du Recit

Message par Roubs le Ven 16 Mar - 18:52

Encore une belle perf de l'équipe Smile
avatar
Roubs
Joker

Messages : 523
Date d'inscription : 04/07/2015
Age : 22

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [PCM 13] Recit Part. : Zanussi - Fin du Recit

Message par JV1510 le Mer 21 Mar - 20:41

Roubs a écrit:Encore une belle perf de l'équipe Smile
exactement elle fait plaisir celle là Cool
avatar
JV1510
Star Internationale
Star Internationale

Messages : 2150
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 24
Localisation : Charleville-Meziéres

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[PCM 13] Recit Part. : Zanussi - Criterium internationale

Message par JV1510 le Mer 21 Mar - 21:07

Criterium Internationale



Equipe alignée : Leader : Ferreira (4) ; Sprinteur : Bianchi (3) ; Electron : Grieco (1) et Vysta (2) ; Equipier : Bekamat (2), Holfjed (1), Marinangeli (2) et Van Daelle (3)


Favori pour le général : Quintana Intxausti Talansky Amador Pozzovivo

Pour cette course qui s’est délocalisé en Corse après de nombreuse année dans les Ardennes, ce département si beau et qui surtout attiré plus de grands noms que ces Championnat de France bis mais pour grimpeur.
Enfin cette année fera exception avec Euskaltel et Movistar qui sont présent et qui ont amené leur meilleur grimpeur avec Quintana, Anton, etc…
Sinon coté Zanussi, l’objectif annoncé et imposé est de ramené une victoire d’étape et pour ce faire nos deux sprinteurs seront là et font figure d’outsider pour la première étape, pendant que Marinangeli est favori avec Castroviejo pour le court chrono.
Mais surtout si on réalise pas cette objectif, ma place à la tête de l’équipe va être de plus en plus remise en cause car les sponsors ne sont pas contents des résultats sur les précédents objectifs…



Cette très courte étape de mise en jambe est parcourue a vive allure du fait de la présence de cinq, puis quatre coureurs a l’avant de la course, on retrouve ainsi Christensen (SAX), Marino (SOJ), Bideau (BSE) et Jans (AJW).
A dix kilomètres de l’arrivée, cette échappée est reprise par le peloton qui ne s’organise pas pour le sprint en dehors de la Zanussi bien en place avec Marinangeli en tête, devant Van Daelle et les deux sprinteurs que sont Bekamat et Bianchi, Bekamat étant devant Bianchi mais on jouera sa carte si Bianchi craque du fait qu’il manque de rythme.
Dans le dernier coup de cul, excepté le raidillon pour atteindre la ligne d’arrivée, Marinangeli va donner un énorme avantage au train Zanussi grâce a sa puissance et sa forme, Il va ensuite attaquer suivi de Van Daelle qui lance le sprint.
Malheureusement le train Euskaltel va faire son retour grâce a l’aspiration ce qui pousse Bekamat a lancer son sprint de loin et donc faire le poisson-pilote pour Bianchi.
Cela a pour effet de distancer le train Basque et pousse les sprinteurs de la file orange a lancer leur sprint, si bien qu’au moment où Bianchi lance son sprint il est au coude a coude avec Cantwell mais n’a aucun mal a le distancer et s’envoler vers la victoire.
Mais c’était sans compter sur Juan José Lobato qui va faire un sprint surpuissant et passer tout ce petit monde dans le raidillon.
Lobato remporte donc cette étape devant Bianchi et Martinez, la préparation du sprint et le sprint de la Zanussi ne pouvait pas être mieux réussi et tombe donc sur bien plus fort aujourd’hui.
Mais le point positif surtout est que Sergio Marinangeli est dans une excellente condition ce qui ne semble pas être le cas des autres rouleurs engagés ici.

Spoiler:
Classement de l’étape :
- 1er Juan José Lobato (Euskaltel) en 1h32’26’’
- 2eme Jules Bianchi (Zanussi) à 0’’
- 3eme Yannick Martinez (La Pomme) à 0’’
- 4eme Jonathan Cantwell (Saxo) à 0’’
- 5eme Jonathan Hivert (Sojasun) à 0’’
...
- 12eme Matthieu Bekamat (Zanussi) à 0’’
- 24eme Jurgen Van Daelle (Zanussi) à 0’’
- 30eme Johan Vysta (Zanussi) à 0’’
- 31eme Victor Grieco (Zanussi) à 0’’
- 35eme Omar Ferreira (Zanussi) à 0’’
- 38eme Lunds Holfjed (Zanussi) à 0’’
- 41eme Sergio Marinangeli (Zanussi) à 0’’

Classement général provisoire :
- 1er Juan José Lobato (Euskaltel) en 1h32’06’’
- 2eme Jules Bianchi (Zanussi) à 8’’
- 3eme Yannick Martinez (La Pomme) à 12’’
...
- 13eme Matthieu Bekamat (Zanussi) à 20’’
- 25eme Jurgen Van Daelle (Zanussi) à 20’’
- 31eme Johan Vysta (Zanussi) à 20’’
- 32eme Victor Grieco (Zanussi) à 20’’
- 36eme Omar Ferreira (Zanussi) à 20’’
- 39eme Lunds Holfjed (Zanussi) à 20’’
- 42eme Sergio Marinangeli (Zanussi) à 20’’



Aujourd’hui, l’intérêt du jour est surtout pour la victoire d’étape et elle devrait se jouer entre Zabriskie qui est le premier à partir, Amador et Castroviejo qui ont fini dans les derniers du peloton hier, Navardauskas et Marinangeli qui a été très impressionnant dans la préparation du sprint hier.
Naturellement Zabriskie réalise le premier temps de référence en 10’10’’ mais surtout la donnée importante est qu’il y a un fort vent de face jusqu’à l’intermédiaire et qu’il passe de dos ensuite et donc il faudra avoir la chance de s’élancer au bon moment.
Parti peu de temps après Zabriskie, Amador et Castroviejo subissent les mêmes conditions que l’Américain et Amador échoue a deux secondes du temps de référence qui sera battu d’une petite seconde par Castroviejo.
Il faudra a présent attendre une soixantaine de départ pour retrouver un vrai spécialiste en la personne de Sergio Marinangeli qui en plus d’avoir des sensation excellente aujourd’hui, profite d’un creux où le vent souffle beaucoup moins fort dans la première partie.
Ainsi au premier intermédiaire Sergio Marinangeli est en tête pour six secondes et surtout il en a gardé pour tout donner dans le final et va faire jeux égale avec Castroviejo pour signer le meilleur temps avec donc six secondes d’avances.
Par la suite, rien de bien folichon dans les temps des grimpeurs, en tout cas aucun n’inquiète le temps des quatre premier et il faut attendre Navardauskas qui fait parti des dix dernier a partir pour savoir qui remportera l’étape.
Malheureusement pour Navardauskas, le vent est revenu aussi fort qu’au début de l’après midi et a l’intermédiaire, il est dans les temps de Castroviejo a six secondes de Marinangeli, mais il semble en avoir gardé et comble son retard, malheureusement il coince a la bascule du coup de cul à cinq-cents mètres de la ligne et échoue en seconde position pour deux secondes.
Sergio Marinangeli réalise donc quasiment le hold-up parfait et pourra aller bruler un cierge dans la soirée pour avoir eu la chance de partir au moment parfait pour remporter l’étape.
PVD le DS de l’équipe l’accompagnera a l’Eglise car cette victoire lui permet de souffler a la tête de l’équipe, le sponsor étant heureux qu’enfin un objectif soit accompli, sinon Jules Bianchi savoure sa journée en vert et de la victoire de son équipier, ayant été informé juste avant son départ.

Spoiler:
Classement de l’étape :
- 1er Sergio Marinangeli (Zanussi) en 10’03’’
- 2eme Ramunas Navardauskas (Garmin) à 3’’
- 3eme Jonathan Castroviejo (Movistar) à 7’’
- 4eme David Zabriskie (Garmin) à 7’’
- 5eme Andrei Amador (Movistar) à 10’’
...
- 54eme Lunds Holfjed (Zanussi) à 37’’
- 81eme Omar Ferreira (Zanussi) à 46’’
- 96eme Victor Grieco (Zanussi) à 50’’
- 103eme Matthieu Bekamat (Zanussi) à 52’’
- 106eme Jules Bianchi (Zanussi) à 54’’
- 108eme Jurgen Van Daelle (Zanussi) à 55’’
- 110eme Johan Vysta (Zanussi) à 58’’

Classement général provisoire :
- 1er Sergio Marinangeli (Zanussi) en 1h42’29’’
- 2eme Ramunas Navardauskas (Garmin) à 2’’
- 3eme Juan José Lobato (Euskaltel) à 6’’
...
- 51eme Lunds Holfjed (Zanussi) à 37’’
- 66eme Jules Bianchi (Zanussi) à 42’’
- 77eme Omar Ferreira (Zanussi) à 46’’
- 90eme Victor Grieco (Zanussi) à 50’’
- 97eme Matthieu Bekamat (Zanussi) à 52’’
- 101eme Jurgen Van Daelle (Zanussi) à 55’’
- 102eme Johan Vysta (Zanussi) à 58’’



Dés le départ de cette ultime étape qui décidera du vainqueur final au terme de l’ascension du Col de l’Ospedale, Grieco bien placé sur la ligne de départ s’échappe de suite, il est suivi par Mederel (SOJ), Arashiro (EUC), Perez (EUS), Vogondy (AJW) et Delage (FDJ).
Ces six là n’auront que le maillot de la montagne a se disputer car Euskaltel a décidé de ne pas laisser l’écart grimper pour pouvoir revenir en un rien de temps.
Mais le problème pour cette échappée est qu’il y en a un qui est un poil trop fort par rapport aux autres, ainsi a chaque monté Victor Grieco fait le forcing pendant un kilomètre le temps que tout le monde ne puisse plus suivre avant de ralentir et passer tranquillement en tête.
Mais dans le long col qui fait office de troisième grimpeur, Grieco s’envole et ne sera plus revenu par ses compagnons d’échappée qui se feront reprendre petit a petit par le peloton.
A quatre kilomètres du sommet du dernier grimpeur répertorié, en dehors du col de l’Ospedale, Quintana sort du peloton sans avoir attaqué, il reste alors cinquante kilomètres a parcourir, mais il est tout simplement trop fort pour le peloton qui le laisse partir, Grieco est toujours trois minutes devant mais il sera rejoint dans la descente.
A quinze kilomètres de l’arrivée, Quintana a attaqué Grieco qui ne le relayais pas et est quarante seconde devant, trente secondes derrière se trouve Vuillermoz, Tschopp et G.Izagirre, et vingt secondes encore plus loin le peloton d’où sort Le Mevel.
Chez les grimpeurs tous montent a leur rythme ainsi les différence se font a la pédale mais même après cinquante kilomètres en solitaire le plus costaud reste Quintana.
Nairo Quintana s’impose donc au sommet mais surtout il n’a rien perdu sur Anton et Navarro qui complète le podium, tandis que Lunds Holfjed réalise une belle montée en prenant la dixième place dans la roue de Riblon qu’il n’a pas su dépasser au sprint.


Classement de l’étape :
- 1er Nairo Quintana (Movistar) en 4h39’01’’
- 2eme Igor Anton (Euskaltel) à 1’17’’
- 3eme Dani Navarro (Cofidis) à 1’17’’
- 4eme Domenico Pozzovivo (Ag2r) à 1’46’’
- 5eme Andrew Talanskiy (Garmin) à 1’58’’
...
- 10eme Lunds Holfjed (Zanussi) à 3’08’’
- 13eme Victor Grieco (Zanussi) à 4’19’’
- 19eme Omar Ferreira (Zanussi) à 6’16’’
- 23eme Johan Vysta (Zanussi) à 6’56’’
- 45eme Matthieu Bekamat (Zanussi) à 15’06’’
- 76eme Sergio Marinangeli (Zanussi) à 27’20’’
- 78eme Jules Bianchi (Zanussi) à 27’33’’
- 79eme Jurgen Van Daelle (Zanussi) à 27’33’’

Classement général final :
- 1er Nairo Quintana (Movistar) en 6h21’28’’
- 2eme Dani Navarro (Cofidis) à 1’31’’
- 3eme Igor Anton (Euskaltel) à 1’40’’
- 4eme Domenico Pozzovivo (Ag2r) à 2’20’’
- 5eme Andrew Talanskiy (Garmin) à 2’25’’
- 6eme David Arroyo (Caja Rural) à 2’32’’
- 7eme Andrei Amador (Movistar) à 2’35’’
- 8eme Johann Tschopp (IAM) à 2’39’’
- 9eme Christophe Riblon (Ag2r) à 3’38’’
- 10eme Lunds Holfjed (Zanussi) à 3’47’’
...
- 13eme Victor Grieco (Zanussi) à 5’07’’
- 22eme Omar Ferreira (Zanussi) à 7’04’’
- 25eme Johan Vysta (Zanussi) à 7’56’’
- 46eme Matthieu Bekamat (Zanussi) à 16’00’’
- 71eme Sergio Marinangeli (Zanussi) à 27’22’’
- 77eme Jules Bianchi (Zanussi) à 28’17’’
- 78eme Jurgen Van Daelle (Zanussi) à 28’30’’

Meilleur sprinteur : Nairo Quintana 35pts / Igor Anton 27pts / Ramunas Navardauskas 26pts
Meilleur grimpeur : Victor Grieco 24pts / Maxime Mederel 12pts / Nairo Quintana 10pts
Meilleur jeune : Nairo Quintana / Lunds Holfjed 3eme à 3’47’’
Meilleure équipe : Movistar Team / Zanussi Pro Cycling Team 5eme à 8’10’’
avatar
JV1510
Star Internationale
Star Internationale

Messages : 2150
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 24
Localisation : Charleville-Meziéres

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [PCM 13] Recit Part. : Zanussi - Fin du Recit

Message par cufff le Jeu 22 Mar - 7:03

Première victoire professionnelle pour mon coureur, d'ici quelques saisons il pourra peut-être devenir un cador des CLM ^^

_________________

avatar
cufff
Légende du forum
Légende du forum

Messages : 4807
Date d'inscription : 03/02/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [PCM 13] Recit Part. : Zanussi - Fin du Recit

Message par Maxdu44 le Jeu 22 Mar - 7:29

Pour une première course en leader Fereira la joue discret mais au moins on gagne une étape
avatar
Maxdu44
Animateur Pronos

Messages : 3195
Date d'inscription : 02/01/2015
Age : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [PCM 13] Recit Part. : Zanussi - Fin du Recit

Message par JV1510 le Sam 24 Mar - 20:31

cufff a écrit:Première victoire professionnelle pour mon coureur, d'ici quelques saisons il pourra peut-être devenir un cador des CLM ^^
Et une victoire importe pour le sponsor qui plus est Cool j'espere bien que Marinangeli deviendra un cador de l'effort solitaire, tout comme Douglas et Shapiado Cool

Maxdu44 a écrit:Pour une première course en leader Fereira la joue discret mais au moins on gagne une étape
Après l'indication Leader, Electron, Sprinteur et Equipier ne veut rien dire car c'est celui donné par le jeu et en course le leader est celui qui arrive le plus en forme et qui a la meilleur forme du jour dans les etapes importante et pour le moment Omar n'est pas vraiment dans un pic de forme donc il est pas protegé et encore moins leader mais ca ne saurait tarder Smile
avatar
JV1510
Star Internationale
Star Internationale

Messages : 2150
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 24
Localisation : Charleville-Meziéres

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

[PCM 13] Recit Part. : Zanussi - Fin du Recit

Message par JV1510 le Lun 11 Juin - 20:33

Comme vous avez pu le voir, le recit n'est malheureusement plus actif depuis un bon moment Sad
cela est due pendant un peu plus d'un mois au fait que j'avais trouvé un travail et que je ne pouvais plus jouer à PCM sur la partie pour réciter en tout cas et que depuis que mon contrat s'est terminé, je n'arrive pas a m'y remettre, en grande partie parce que le matin (seul moment où je pourrais jouer à PCM) je suis quasi tout les jours sur mon velo (quand il fait pas un bruit pas possible) ou mon VTT Embarassed

Donc malheureusement je préfère vous prévenir que mon récit s’arrête là j'aurai due le faire plus tôt mais je pensais pouvoir m'y remettre aussitôt mon contrat terminé mais malheureusement non Sad


En tout cas merci de l'avoir fait vivre I love you
avatar
JV1510
Star Internationale
Star Internationale

Messages : 2150
Date d'inscription : 03/01/2015
Age : 24
Localisation : Charleville-Meziéres

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [PCM 13] Recit Part. : Zanussi - Fin du Recit

Message par Marouan65 le Lun 11 Juin - 22:38

c'est compregensible Wink

Il nous reste la story fifa Wink

_________________
avatar
Marouan65
Star Internationale
Star Internationale

Messages : 2290
Date d'inscription : 05/07/2015
Age : 24

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: [PCM 13] Recit Part. : Zanussi - Fin du Recit

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum